Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Je donne

Rechercher

Josianne Le Gall

Vcard

Professeure associée

Faculté des arts et des sciences - Département d'anthropologie

j.le.gall@umontreal.ca

Courriels

josiane.le.gall.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca (Travail)

Travail 1 : 514 273-3800

Biographie

Je suis professeure associée au département d’anthropologie de l’Université de Montréal et chercheure associée au Centre de recherche SHERPA de l’Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles du Centre intégré universitaire de santé et services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Je suis également membre régulière du Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM). Mes travaux portent sur les familles transnationales et les familles mixtes. Depuis quelques années, je m’intéresse aussi aux pratiques de soins et à la diversité ethnique et religieuse en milieu hospitalier et communautaire (périnatalité et accompagnement en fin de vie).

Lire plus…

Affiliations

  • Membre – GRDU — Groupe de recherche diversité urbaine

Expertises

Projets de recherche Tout déplier Tout replier

Détresse, formes d’exclusion et héritage migratoire : trajectoire sociale et subjectivité des personnes descendantes de migrants asiatiques Projet de recherche au Canada / 2021 - 2024

Chercheur principal : Sophie Hamisultane
Co-chercheurs : Edward Ou Jin Lee , Josianne Le Gall
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PV153480-Subventions de développement Savoir

Ce projet vise à examiner les effets psychosociaux de la détresse et des formes d’exclusion, notamment dus au racisme dans ce contexte de pandémie, ainsi que de l’héritage migratoire sur la trajectoire sociale et la subjectivité des personnes descendantes de migrants (PDM) asiatiques, ceci afin de mieux soutenir cette population. Les actes de racisme peuvent être associés à des mots, des comportements discriminants envers une personne dus à son origine ethnique et/ou à son apparence phénotypique (par exemple la couleur de peau). Généralement, ils sont produits par un groupe majoritaire. Nous choisissons spécifiquement des personnes d’Asie de l’Est et de l’Asie du Sud­Est, car elles ont été particulièrement la cible de racisme, discriminées par leur phénotype, stigmatisées et incluses dans la vaste catégorie des personnes asiatiques à cause de la COVID­19 provenant de Chine. Par ailleurs, ces actes de racisme réactivent un héritage des formes d’oppression vécues par leurs ascendants, notamment les communautés chinoise et japonaise ayant subies des lois d’exclusion au Canada la première moitié du 20ème siècle. Nous tiendrons compte de la diversité des identités (origine sociale, identités de genre, orientations sexuelles) dans l’articulation du racisme et d’autres formes d’oppression.

Détresse, formes d’exclusion et héritage migratoire : trajectoire sociale et subjectivité des personnes descendantes de migrants asiatiques Projet de recherche au Canada / 2021 - 2023

Co-chercheurs : Edward Ou Jin Lee , Josianne Le Gall
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PV153480-Subventions de développement Savoir

Ce projet vise à examiner les effets psychosociaux de la détresse et des formes d’exclusion, notamment dus au racisme dans ce contexte de pandémie, ainsi que de l’héritage migratoire sur la trajectoire sociale et la subjectivité des personnes descendantes de migrants (PDM) asiatiques, ceci afin de mieux soutenir cette population. Les actes de racisme peuvent être associés à des mots, des comportements discriminants envers une personne dus à son origine ethnique et/ou à son apparence phénotypique (par exemple la couleur de peau). Généralement, ils sont produits par un groupe majoritaire. Nous choisissons spécifiquement des personnes d’Asie de l’Est et de l’Asie du Sud­Est, car elles ont été particulièrement la cible de racisme, discriminées par leur phénotype, stigmatisées et incluses dans la vaste catégorie des personnes asiatiques à cause de la COVID­19 provenant de Chine. Par ailleurs, ces actes de racisme réactivent un héritage des formes d’oppression vécues par leurs ascendants, notamment les communautés chinoise et japonaise ayant subies des lois d’exclusion au Canada la première moitié du 20ème siècle. Nous tiendrons compte de la diversité des identités (origine sociale, identités de genre, orientations sexuelles) dans l’articulation du racisme et d’autres formes d’oppression.

Collaborateur de la recherche:

André Ho, Centre LGBTQ+de Montréal.

Les identités plurielles des enfants de couples mixtes au Québec : entre transmission, choix personnels et contraintes sociales Projet de recherche au Canada / 2018 - 2023

Chercheur principal : Josianne Le Gall
Co-chercheurs : Deirdre Meintel , Géraldine Mossière , Maya Yampolsky , Sophie Hamisultane
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVXXXXXX-Subvention Savoir

Expériences de fin de vie dans un Montréal pluriel Projet de recherche au Canada / 2017 - 2023

Chercheur principal : Sylvie Fortin
Co-chercheurs : Josianne Le Gall , Géraldine Mossière , Jean Ignace Olazabal , Lilyane Rachedi
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVXXXXXX-Subvention Savoir
Période historique : Époque contemporaine

Projet soutenu par le CRSH

Jeunes convertis à l'islam : trajectoires d'identification et réseaux sociaux Projet de recherche au Canada / 2016 - 2023

Chercheur principal : Deirdre Meintel , Géraldine Mossière
Co-chercheurs : Josianne Le Gall
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVXXXXXX-Subvention Savoir

Racisme et oppression : la détresse des descendants de migrants asiatiques en contexte de pandémie. Institut Universitaire Sherpa- CIUSSS-Centre-Ouest-de-l'île-de-Montréal Projet de recherche au Canada / 2020 - 2022

Chercheur principal : Sophie Hamisultane
Co-chercheurs : Edward Ou Jin Lee , Josianne Le Gall
Sources de financement : FRQSC/Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC)
Programmes de subvention :

« La conversion à l’islam chez les jeunes : entre réseaux de sociabilité et trajectoires d’identification Projet de recherche au Canada / 2016 - 2022

Chercheur principal : Géraldine Mossière
Co-chercheurs : Josianne Le Gall , Deirdre Meintel
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVXXXXXX-Subvention Savoir

Publications Tout déplier Tout replier

Publications choisies (familles transnationales)

 Le Gall, J. et A. Gherghel, « Transnational Practices of Azorean Portuguese Descendants », in Quebec, in F. Nibbs and C. Brettell (eds.), Spaces of Identity: Constructing and Contesting Belonging among the Children of Immigrants, (à paraître).

Le Gall, J. et D. Meintel, Quand la famille vient d'ici et d'ailleurs: Transmission culturelle et identitaire. Presses de l’Université Laval (à paraître)

Le Gall, J. et S. Fortin, « Pluralisme religieux et institutions de santé : la rencontre des familles musulmanes et des professionnels de la santé périnatale à Montréal », in F. Kanouté et G. Lafortune,L’intégration des familles d’origine immigrante. Les enjeux sociosanitaires et scolaires, Presses de l’Université de Montréal, p. 65-82, 2014.

Le Gall, J., Transmission d’une identité : le travail de la mémoire familiale, in M. Jézékel et F.-R. Ouellette, Ce que transmettre veut dire…aujourd’hui. Que voulons-nous transmettre? De quoi vont hériter nos enfants? 2013.

Le Gall, J. et D. Meintel, « Le quotidien des familles mixtes au Québec : Rituels, festivités et repas familiaux, in Dervin, F. (ed.), Relations intimes interculturelles, p. 11-34, 2013.

Therrien, C. et J. Le Gall, «Nouvelles perspectives sur la mixité conjugale : le sujet et l’acteur au coeur de l’analyse, Enfances, Familles, Générations, no. 17, p. 1-20, 2012.

Le Gall, J. et C. Montgomery, « Les pratiques transnationales relatives à la santé des migrants maghrébins au Québec (Canada) », in Les nouvelles configurations de la mobilité humaine, Fernando Jorge Afonso Diogo, éditions Res Socialis, 83-88, 2012.

Le Gall, J. et M. Cadotte-Dionne, « La transmission de la religion auprès des jeunes musulmans au Québec, in F. Kanoute et G. Lafortune, Familles québécoises d’origine immigrante. pp. 45-58, 2011.

Le Gall, J. et D. Meintel, « Pratique familiales transnationales : le cas des familles mixtes au Québec »,Autrepart, 57-58, p. 127-143, 2011.

Mongomery, C. et J. Le Gall, « Les familles maghrébines au Québec : mobilisation des liens transnationaux et cycle de vie », Lien social et politiques, 64, p. 79-93, 2010.

Le Gall J. « Conserver des liens avec le pays d’origine des ancêtres : les pratiques transnationales des jeunes issus de l’immigration », Canadian Italiana, vol. XXIV, p. 22-47, 2010.

Rachedi, L., J. Le Gall et V. Leduc, « Familles immigrantes au Québec, deuils et liens transnationaux : réflexions pour la pratique », Lien social et politiques, 64, p. 175-187, 2010.

Le Gall, J., « La ayuda a distancis : el caso de la mujeres libanesas musulmanas en Montreal », in SORONELLAS, M. (coll.), Familias en la migracion. Emociones, solidaridades y obligaciones en el espacio transnacional. Desarrolo Rural. Barcelona, p. 29-56, 2010.

Gherghel, A. et J. Le Gall, « Transnational Practices of Care. The Azorean Migration in Quebec (Canada) », in J. Chapel, Boundaries: Dichotomies of Keeping In and Keeping Out. Inter-Disciplinary.net, Oxford, University Press, p.126-142, 2010.

Le Gall, J., « Le lien familial et la solidarité à l’épreuve de la migration : le cas de musulmanes libanaises à Montréal », Les politiques sociales, p. 27-44, 2009.

Nouvelles

Consultez cette fiche sur :