Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Rechercher

Experts en : Amérique du Nord

Gates St-Pierre, Christian

GATES ST-PIERRE, Christian

Professeur adjoint

Je suis spécialiste de l'archéologie des populations amérindiennes du Québec et du Nord-Est américain. Je m'intéresse à la culture matérielle (analyses stylistiques et technologiques des céramiques et des objets en os), aux économies de subsistance (chasse, pêche, agriculture) via la zooarchéologie principalement, de même qu'aux études tracéologiques, c'est-à-dire l'analyse des microtraces d'usure sur les artefacts pour en déterminer la fonction. Je m'intéresse aussi à l'étude du passé contemporain, à l'histoire de l'archéologie, à la protection du patrimoine archéologique et aux questions éthiques dans la pratique de l'archéologie.

Je dirige présentement deux projets de recherche subventionnés par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH); l'un portant sur les orgines de l'agriculture et de la sédentarité chez les Iroquoiens du Saint-Laurent (Programme Savoir du CRSH), tandis que l'autre, le Projet Tiohtià:ke, vise à reconstituer l'histoire autochtone de Montréal à travers l'archéologie et la tradition orale autochtone, en collaboration avec le Conseil mohawk de Kahnawake et le musée Pointe-à-Callière (Programme de Développement de partenariat du CRSH). Je dirige également le Projet Hochelaga, subventionné par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, de même qu'un projet qui s'intéresse à l'exploitation de la faune par les Iroquoiens durant la préhistoire, subventionné par le FRQSC (Programme de soutien à la relève professorale).

Lire plus…

Profil complet

HAINCE, Marie-Claude

Chercheuse invitée

Je suis présentement chercheure invitée au département d’anthropologie de l’Université de Montréal. Auparavant, j’ai réalisé deux recherches postdoctorales, une recherche financée par le CRSH en anthropologie à l’University of the Witwatersrand (2012-2014) et une autre financée par le FQRSC en sciences sociales à York University (2010-2012). Je suis titulaire d’un doctorat en anthropologie sociale et culturelle (Ph.D. 2010) réalisé dans le cadre d’une cotutelle à l’Université de Montréal et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Précédemment, j’ai obtenu un diplôme de maîtrise (M.Sc. 2004) et de baccalauréat (B.Sc. 2003) en anthropologie, incluant l’équivalent d’une mineure en Études arabes.

Mes aires de recherche et d’expertise se concentrent principalement, mais pas exclusivement, sur l’Amérique du Nord, le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. Je m’intéresse particulièrement aux questions liées à la migration – sa gestion politique et institutionnelle, notamment l’intégration, l’exclusion et la discrimination – aux communautés arabes et musulmanes en Occident et aux défis que pose la diversité religieuse dans les sociétés séculières. Au cours de la dernière décennie, j’ai conduit mes recherches auprès de communautés immigrantes arabo-musulmanes au Canada et plus récemment avec des communautés musulmanes de Montréal et Johannesburg.

Mes recherches antérieures sur le système d’immigration canadien se sont focalisées, d’une part, sur l’exclusion et le confinement de certaines populations migrantes et, d’autre part, sur les micro-politiques à l’œuvre lors du processus de sélection des immigrants, plus précisément sur le déploiement du pouvoir discrétionnaire dans le cadre du contrôle et de la gestion migratoire. Aujourd’hui, je travaille sur la gestion et les politiques de la diversité religieuse au Québec et au Canada, en portant une attention particulière aux défis du vivre-ensemble.

Lire plus…

Profil complet

Pandolfi, Maria Rosaria

PANDOLFI, Maria Rosaria

Professeure émérite

  1. Les frontières critiques en anthropologie:
    • 1a) la comparaison des théories de la culture dans la tradition italienne de l'anthropologie gramscienne et l'anthropologie interprétative et post-interprétative nord-américaine;
    • 1b) le débat nord-américain entre les théories critiques et les théories anthropologiques.
  2. L'anthropologie des mondes contemporains: la généalogie critique des nouvelles catégories de l'analyse sociale.
  3. L'anthropologie du corps: le corps et le pouvoir, les stratégies de contrôle, et les nouvelles formes de dominations; des techniques du corps aux nouvelles technologies selon les théories classiques de l'anthropologie du corps et les théories critiques liées à la post-modernité.
  4. L'anthropologie du politique: L’élargissement européen, la polarisation ouest- est, les nouvelles géographies identitaires, les traumatismes et violences dans les Balkans post-communistes, la transition en Albanie.
Lire plus…

Profil complet