Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Rechercher

Experts en : Afrique subsaharienne

HAINCE, Marie-Claude

Chercheuse invitée

Je suis présentement chercheure invitée au département d’anthropologie de l’Université de Montréal. Auparavant, j’ai réalisé deux recherches postdoctorales, une recherche financée par le CRSH en anthropologie à l’University of the Witwatersrand (2012-2014) et une autre financée par le FQRSC en sciences sociales à York University (2010-2012). Je suis titulaire d’un doctorat en anthropologie sociale et culturelle (Ph.D. 2010) réalisé dans le cadre d’une cotutelle à l’Université de Montréal et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Précédemment, j’ai obtenu un diplôme de maîtrise (M.Sc. 2004) et de baccalauréat (B.Sc. 2003) en anthropologie, incluant l’équivalent d’une mineure en Études arabes.

Mes aires de recherche et d’expertise se concentrent principalement, mais pas exclusivement, sur l’Amérique du Nord, le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. Je m’intéresse particulièrement aux questions liées à la migration – sa gestion politique et institutionnelle, notamment l’intégration, l’exclusion et la discrimination – aux communautés arabes et musulmanes en Occident et aux défis que pose la diversité religieuse dans les sociétés séculières. Au cours de la dernière décennie, j’ai conduit mes recherches auprès de communautés immigrantes arabo-musulmanes au Canada et plus récemment avec des communautés musulmanes de Montréal et Johannesburg.

Mes recherches antérieures sur le système d’immigration canadien se sont focalisées, d’une part, sur l’exclusion et le confinement de certaines populations migrantes et, d’autre part, sur les micro-politiques à l’œuvre lors du processus de sélection des immigrants, plus précisément sur le déploiement du pouvoir discrétionnaire dans le cadre du contrôle et de la gestion migratoire. Aujourd’hui, je travaille sur la gestion et les politiques de la diversité religieuse au Québec et au Canada, en portant une attention particulière aux défis du vivre-ensemble.

Lire plus…

Profil complet

Ribot, Isabelle

RIBOT, Isabelle

Professeure agrégée

Mes intérêts de recherche portent sur les processus d'évolution des populations humaines de l'Holocène et Pleistocène supérieur (derniers 40 000 ans), concernant principalement deux zones géographiques (Canada, Afrique). Je m'intéresse en particulier aux diverses influences environnementales sur la biologie du squelette, telles que le climat, les maladies (paléopathlogie) et le régime alimentaire (géochimie). Mes recherches actuelles portent sur l'étude des populations historiques Euroquébécoises (mode de vie, santé, diète et origines).

Elles incluent une approche comparative transatlantique afin d'explorer les processus d'adaptation. L'étude de la morphologie craniofaciale comme outil complémentaire à d'autres approches me permet aussi d'explorer les changements de population (différenciation et / ou homogénéisation). Mes recherches en Afrique subSaharienne (Afrique du Sud, RDC, Malawi, Zimbabwe, Botswana) explorent la variation inter et intra régionale en lien avec des changements économiques (sédentarisation, Âge du fer) et divers événements (expansion, migration, traite des esclaves). Je privilégie donc l'approche interdisciplinaire pour une meilleure compréhension des populations passées, de la préhistoire à l'histoire.

Lire plus…

Profil complet