Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Rechercher

Navigation secondaire

L’érosion des berges (cliquer pour lire la suite)

Fouille de sauvetage : Programme de recherches archéologiques de Ekuanitshit (Côte-Nord) - Photo de Jean-Christophe Ouellet Intervention archéologique menée sur un site gravement menacé par l’érosion côtière. Les pierres laissées en place indiquent la position d’aires de combustion et leur proximité actuelle du talus montre qu’une large part de ce site d’occupation préhistorique a déjà été perdue.

L’érosion des berges est un phénomène qui tend à prendre de l’ampleur dans le contexte actuel des changements climatiques et la perte de ces surfaces menace bon nombre de sites archéologiques. Seulement en Minganie, on estime que plus d’une vingtaine de sites archéologiques sont menacés à court ou moyen terme. Il est ainsi réaliste de penser qu’à l’échelle de la Côte-Nord ce nombre puisse surpasser la centaine parmi le 1,5 millier de sites connus.

Le problème de l’érosion des berges est particulièrement criant dans cette région côtière, mais ne s’y limite pas et met ainsi en péril une large part du patrimoine archéologique de ces territoires. Quelles sont alors les pistes de solutions? Par endroits les sites peuvent être protégés et certains pourront être documentés avant de disparaître, mais nous avons ici un vaste chantier qui devra mettre en commun archéologues et décideurs sans oublier les communautés qui sont souvent directement touchées par cet enjeu.

Jean-Christophe Ouellet