Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Rechercher

Navigation secondaire

Bulletin de nouvelles - semaine du 21 au 25 octobre 2019

Université de Montréal

Département d’anthropologie



Bulletin de nouvelles du 21 au 25 octobre 2019

 

Soutenance de thèse de doctorat :

Jacqueline Schneider défendra sa thèse intitulée « Périnatalité et parcours de vie de femmes sud-asiatiques récemment immigrées à Montréal » le lundi 28 octobre de 13h à 16h.


(Rappel) Financement pour des projets de recherche de 10 semaines au Japon :

L’organisme Mitacs accepte dès maintenant les demandes pour le Programme d’été Mitacs-JSPS, qui soutient des chercheurs au Canada qui veulent entreprendre des projets de recherche d’une durée de 10 semaines au Japon à l’été 2020.

Le programme s’adresse aux étudiants des cycles supérieurs et aux chercheurs postdoctoraux, toutes disciplines confondues, qui étudient dans des établissements postsecondaires canadiens. La date limite pour présenter une demande au Programme d’été Mitacs-JSPS est le 27 novembre 2019.

Si vous avez des questions au sujet du programme d’été Mitacs-JSPS, contactez international@mitacs.ca.


Bourses de maternité – Concours Hiver 2020 :

Les Etudes supérieures et postdoctorales proposent une bourse de maternité de 4 000$ dont l’octroi couvre du 1er janvier au 30 avril 2020. La date limite pour postuler est le mardi 28 novembre 2019 à 16h. Pour plus de renseignement, veuillez contacter Mme Elyse Tremblay du Bureau des bourses (elyse.tremblay@umontreal.ca).


Conférence d’Emanuele Coccia :

Emanuele Coccia de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris se prononcera lors d’une conférence intitulée « The city of the future : the museum of contemporary nature » qui se tiendra le lundi 28 octobre à 12h30 dans la salle LEA 738 de l’Université McGill (Bâtiment Leacock, 7e étage).


Appel de texte : Revue A5 :

La revue A5 lance un appel de textes pour son édition 2020.

La revue A5 est la revue étudiante du département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (https://revuea5.uqam.ca). Elle a pour objectif de faire connaître les travaux et écrits des étudiant-es mobilisant une approche sociologique issu.es des universités québécoises. Il n’est donc pas nécessaire d’être inscrit-e dans un programme de sociologie pour soumettre un texte . Elle vise aussi à susciter le dialogue et la réflexion autour des travaux des étudiant-es tout en offrant à ces dernier-es une première opportunité de publication de nature académique.

Quelques modifications suffiront à transformer un travail de session en article recevable. À ce propos, veuillez vous référer aux critères et aux catégories de publication indiqués plus bas. Les critères d'évaluations sont les mêmes pour les quatre types de publication :
les textes doivent contenir une problématique, ainsi qu’un argumentaire cohérent et claire. Le découpage du texte, l'originalité et la bibliographie comptent aussi comme critères d'évaluation. Les personnes étudiantes n’ayant pas encore été publiées seront favorisées lors de la sélection.

La date limite pour soumettre un texte est le 18 décembre 2019.

Pour faire parvenir un texte, veuillez l’envoyer à l’adresse suivante en indiquant votre nom, votre cycle et votre université d’attache : ra5.textes@gmail.com

Afin de faciliter l’anonymisation et l’annotation des textes lors de l’évaluation, il vous est demandé de ne pas l’envoyer en format PDF.

Les critères suivants doivent être remplis pour la soumission d’un texte. La non-conformité à au moins un de ces critères entraîne la non-recevabilité d’un texte :

  • Les textes ne doivent pas avoir déjà fait l’objet d’une publication et doivent être originaux ;
  • Les étudiant-es ne peuvent soumettre qu’une seule proposition de texte par type de publication par année ;
  • Les textes doivent être féminisés selon la technique du « tiret », qui se retrouve en annexe de la charte (Guide de féminisation) ;
  • Les auteur-es doivent inscrire leur université d’appartenance ;
  • Les textes doivent respecter les normes de présentation suivantes :
  • Marges : Haut et bas : 2,54 cm. Gauche et droite : 3,18 cm ;
  • Times new roman, pt. 12, paragraphe 10 pt avant et après.

Il est à noter qu’il n’existe aucune contrainte au niveau des thèmes abordés ou de la perspective théorique. Il est également à noter que les textes peuvent être en français ou en anglais.


Article

  • 4800 à 6800 mots (sans annexe ou bibliographie) ;
  • Peut par exemple présenter des résultats (dans le cadre d’un atelier de méthodologie au baccalauréat, des résultats préliminaires de recherche pour les deuxième et troisième cycles, etc.) ;
  • L’article doit avoir une méthode et doit l’expliquer ;
  • La structure du texte doit s’apparenter (sans suivre précisément) : introduction, plan de l’article, méthodologie, résultats, interprétation des résultats ;
  • L’article doit défendre une thèse qui mène à une conclusion, un positionnement dans le champ de la sociologie ;
  • Les sources et la bibliographie sont essentiels, les faits doivent être appuyés.


Essai

  • 4000 à 6000 mots (sans les annexes ou la bibliographie) ;
  • Il s’agit d’un texte plus argumentatif, qui peut défendre une thèse de façon relativement libre ;
  • Peut porter, par exemple, sur l’analyse d’une situation sociale ou d’un fait d’actualité précis à l’aide de concepts ou théories sociologiques qui n’ont pas nécessairement été créés pour cela, mais permettent de donner un angle d’analyse original ou différent ;
  • L’approche peut être plus exploratoire sur un thème ou un sujet particulier ;
  • Il doit y avoir une bibliographie et les faits doivent être appuyés, mais l’interprétation peut être plus libre, se baser sur un auteur précis plutôt qu’un courant théorique, faire place à plus d’originalité.


Entrevue

  • 800 à 2000 mots (sans annexe) ;
  • Uniquement avec des personnalités hors UQAM ;
  • Doit être fait avec une ou des personnalités des sciences sociales ;
  • Peut porter sur l’ensemble de l’œuvre ou sur un sujet précis ;
  • Soumise à approbation préalable (que la personne envoie les lignes directrices de l’entrevue, par exemple des exemples de questions, ainsi que la personne interrogée, pour suggestions et approbation par le comité de rédaction de la revue s’il y a lieu) ;
  • Une entrevue peut être reçue et publiée séparément d’un numéro officiel, mais à ce moment elle ne sera publiée que sur le site Internet.


Compte rendu

  • 800 à 2000 mots ;
  • Le compte-rendu peut porter sur une conférence, un colloque, un livre, un chapitre de livre, un documentaire, etc. ;
  • Le compte-rendu peut être critique ou un simple résumé.