Passer au contenu

/ Département d'anthropologie

Rechercher

Navigation secondaire

Bulletin de nouvelles - semaine du 2 au 6 décembre 2019

Université de Montréal

Département d’anthropologie

 

Bulletin de nouvelles du 2 au 6 décembre 2019

 

Conférence de Bénédicte Ramade :

Pour la dernière séance de sa nouvelle saison dédiée à la santé environnementale, le cycle de conférences «La santé en débat. Recherches francophones en sciences humaines et sociales sur la santé», organisé par Alexandre Klein (Université d’Ottawa), Gabriel Girard (ESPUM) et Pierre-Marie David (Université de Montréal) dans le cadre des activités du réseau Québec Sciences Sociales et Santé (Q3S) est heureux de recevoir Bénédicte Ramade de l’Université de Montréal pour une conférence intitulée « De la pollution à l’empoisonnement, arts de l’Anthropocène ».

Cette conférence se déroulera le mercredi 4 décembre 2019 à 17h au Pavillon Paul-Gérin-Lajoie de l’Université du Québec à Montréal, salle N-8510.

Résumé : Alors que les formes artistiques du déchet se sont cristallisées depuis plusieurs décennies sur la sélection, l’indexation et la collection de spécimens d’une part, l’incorporation de matériaux dans des activités de recyclage et de réhabilitation de l’autre, autant de pratiques exposées et commercialisées, l’empoisonnement des sols, de l’eau, de l’air, des organismes, ont jusqu’ici généré des initiatives tout autres, notamment en raison de la discrétion des éléments toxiques, enterrés ou volatiles. Ce sont notamment des enquêtes visuelles comme celle menée par Sharon Stewart au Texas à la fin des années 1980, emblématiques d’un positionnement citoyen de l’art, qui se sont fait un devoir d’alerter populations et pouvoirs publics des dérives industrielles. De même, la recherche de solutions curatives et réhabilitatives dans l’espace public avait pu constituer le dessein d’artistes comme Patricia Johanson. Mais il apparaît à la faveur de plus récentes productions que le poison n’échappe pas pour autant au quasi-fétichisme des objets retrouvés. Ainsi, les pratiques de l’échantillonnage ont, elles aussi, cours, depuis la collecte jusqu’à la conservation de matières plus ou moins nuisibles (Pentecost, Pinsky, Sabraw), enrichissent le cabinet de curiosités de l’Anthropocène et son cortège d’hybrides et de créations monstrueuses. Jusqu’à l’ingestion. Comprenant que nous faisons corps et assimilons dans notre ADN ce que nous ingérons, certains artistes offrent au spectateur mû en cobaye, la possibilité de réaliser de l’intérieur la toxicité. Ces expériences et ces rapprochements physiques qui vont jusqu’à l’ingestion de produits toxiques, permettraient-elles de ressentir la « carnalité» qui complète chez Elizabeth Povinelli la corporalité́, en jouant sur les paramètres du danger corporel et du dégoût ? Cette communication entend interroger ces changements de paradigme et leur lien avec la condition anthropocène actuelle.

 

Activité Anthropo-Miam :

Le premier cycle de conférence de l’activité Anthropo-Miam sera inauguré ce mardi 3 décembre à 12h, au C-3027-3, par une présentation animée par Guy Lanoue. Celle-ci portera sur le domaine de l’anthropologie culturelle et sociale.

L’activité Anthropo-Miam permet à toutes personnes du département, personnels administratifs, professeur.e.s, chercheur.e.s et étudiant.e.s de se restaurer (en apportant son lunch) tout en découvrant les projets de recherche menés au département.

 

Collation des grades 2020 (1er et 2e cycles) :

Il y aura des cérémonies de collation des grades pour les étudiants qui auront obtenu un grade de premier cycle (trois mineures ou certificats, majeure et mineure et baccalauréat) de la Faculté des arts et des sciences pour les trimestres d’été 2019, d’automne 2019 et d’hiver 2020 ainsi que pour les étudiants qui auront obtenu un grade de deuxième cycle ou un diplôme d’études supérieures spécialisées entre les mois de juillet 2019 et de juin 2020 de la Faculté des arts et des sciences.

La collation des grades pour les diplômés en Anthropologie se fera le mardi 25 août à 10h30.

Il est recommandé aux futurs diplômés d’attendre l’invitation qui leur sera transmise à la mi-juillet avant de prendre des engagements contraignants (réservations de billets d’avion, etc.)

Veuillez consulter le babillard du département pour les horaires des autres départements de la Faculté des Arts et des Sciences.

 

Évènement « Aux sources du rythme » :

Les rencontres intersectorielles « Aux sources du rythmes » vous permettront d’entendre les lauréats des cinq prix Killam 2018 (en génie, en sciences humaines, en sciences naturelles, en sciences sociales et en sciences de la santé) s’interroger sur l’origine du rythme. Elles vous permettront également d’échanger avec vos collègues, de discuter des enjeux de vos recherches et de développer d’éventuelles collaborations.

L’Inscription se fera jusqu’au 2 décembre 2019.

Ces rencontres se tiendront le 5 et 6 décembre au campus MIL à l’amphithéâtre A-3502.

 

Offres d’emploi : enseignants à temps partiel :

Le département de sociologie et d’anthropologie de l’Université d’Ottawa est à la recherche de deux enseignant.e.s à temps partiel. Un.e pour le cours « ANT2531 A00 Musées, représentations et pouvoirs », l’autre pour le cours « ANT4701 A00 Formation pratique ».

Si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire en cliquant le lien suivant : https://erp-forms.uottawa.ca/uohmsweb/aptpuo.aspx

 

Appel à communication : XXVIIe Colloque International Interdisciplinaire de l’AEDDHUM :

Le comité du XXVIIe Colloque International Interdisciplinaire de l’Association des Etudiant.e.s Diplômé.e.s du Département d’Histoire de l’Université de Montréal (AEDDHUM) est à la recherche de communications pour leur colloque qui portera sur le thème « Identités : Compréhension de Soi, des Autres et du monde » et qui se tiendra 18, 19 et 20 mars 2020.

Le comité attend des propositions pour des communications de 15 à 20 minutes et s’inscrivant, mais ne se limitant pas, aux thèmes suivants :

• Comprendre et théoriser les mouvements liés aux identités et aux altérités ou figures des Autres (concepts de race, de genre, d’orientation sexuelle, de handicap, de langue, de religion, etc.)

• Analyser les représentations liées à la compréhension de Soi, des Autres ou à la compréhension du monde sur le plan social, culturel, politique, économique et géographique.

• Réfléchir sur les questions liées plus largement aux identités (nationales, religieuses, genrées, sexuelles, linguistiques, territoriales, etc.)

Merci d’envoyer votre proposition de communication en français ou en anglais (250 mots maximum) avant le 6 décembre à 18 h, à l’adresse suivante : xxviicolloqueaeddhum@gmail.com ainsi qu’une copie à cette autre adresse : marly.tiburcio-carneiro@umontreal.ca. Prière d’indiquer votre nom, prénom, affiliation institutionnelle ainsi qu’une demande de subvention avec le coût estimé du voyage, si nécessaire.

Résumé : Les identités et les discours sur l’altérité ont, en tout temps et en toute société, fait partie intégrante des interactions sociales, politiques, économiques, culturelles et territoriales. Les regards que nous portons sur nous-mêmes et sur les Autres tendent à être influencés par de multiples facteurs, à la fois par un ensemble de discours sur les individus, les groupes et leur milieu, mais aussi par des performances et des matérialités diverses. L’historiographie relative aux identités et aux altérités se décline aujourd’hui en plusieurs sous-champs d’analyse. La pluralité et le concept de la multitude sont dès lors centraux aux réflexions et aux regards que nous orientons vers soi, les Autres et l’environnement. Dans cette optique, le comité organisateur souhaite offrir une plateforme d’échanges et de réflexions sur l’usage et la conceptualisation des identités et des altérités ainsi que leurs relations avec le milieu où elles existent et évoluent. De quelles façons varient-elles en fonction du temps et de l’espace? Comment se construisent-elles? Comment s’institutionnalisent-elles? Comment les altérités agissent-elles en tant que facteurs de construction identitaire? Comment se confrontent-elles et/ou se confortent-elles? De quelles façons subissent-elles l’influence d’idéologies internes ou externes? Par quels moyens sont-elles diffusées et partagées? Par quels mécanismes sont-elles invisibilisées? Comment les groupes identitaires se représentent-ils eux-mêmes, les Autres et leurs milieux? Qui se retrouve en marge de ces identités et quelle est leur agentivité? Quels sont les mécanismes derrière ces rejets et quelles conséquences en découlent? Enfin, lorsqu’il est question des travaux académiques, comment ces concepts influencent-ils le travail des chercheur.euse.s?

 

Appel à communication : Colloque du REAUM 2020 :

Le Regroupement des Etudiant-es en Archéologie de l’Université de Montréal (REAUM) est à la recherche de communications pour leur prochaine édition de la Semaine de l’Archéologie (SdA 2020) qui se déroulera du 23 au 25 mars 2020 au C-1017-02 du Pavillon Lionel-Groulx.

Cet évènement annuel est une invitation aux archéologues de milieux variés à se rassembler pour discuter d’archéologie et partager leurs recherches.

Les présentations auront lieu le 23, 24 et 25 mars. Pour participer à titre de conférencière ou conférencier, veuillez soumettre : le nom du présentateur-trice, votre affiliation, le titre de la présentation, un résumé de conférence longueur maximale de 200 mots et vos disponibilités.

La date limite de soumission est le 20 janvier 2020.

La durée des présentations est de 15 minutes, avec un intervalle de 5 minutes pour les questions et transitions. Un étudiant décidera des soumissions retenues. Tous les sujets touchant à l’archéologie sont les bienvenus.

 

Bourses postdoctorales de la Société japonaise pour la promotion de la science :

Le CRSNG propose un concours de Bourses postdoctorales de la Société japonaise pour la promotion de la science.

Le concours s’adresse aux postdoctorants en sciences naturelles ou en génie et/ou connaissant un directeur au Japon pouvant superviser leurs travaux de de recherche.

Les bourses incluent un montant pour le billet d’avion et une allocation mensuelle d’environ 4000$ pour une durée d’un an ou deux.

 

Bourses de la fondation Mackenzie King – Concours 2020 :

La Fondation Mackenzie King propose une bourse accessible à tous d’une valeur 10 000$ s’adressant à tout diplômé d’une université canadienne désirant poursuivre ou poursuivant déjà des études de 2e ou 3e cycle au Canada ou à l’étranger, dans tout domaine, ainsi que 4 bourses d’études à l’étranger d’une valeur de 12 500$ s’adressant à tout diplômé d’une université canadienne désirant poursuivre ou poursuivant déjà des études de 2e ou 3e cycle aux États-Unis ou au Royaume-Uni, dans le domaine des relations internationales ou industrielles (incluant les aspects internationaux ou industriels du droit, de l’histoire, de la politique ou de l’économie).

Le candidat doit faire parvenir son dossier de candidature en format PDF aux Études supérieures et postdoctorales au plus tard le 17 février 2020, la Fondation Mackenzie King indique le 3 février, mais les ESP accordent un délai supplémentaire.

Pour tous renseignements supplémentaires, contactez elyse.tremblay@umontreal.ca

Document à l’intention du candidat : https://fesp.umontreal.ca/fileadmin/esp/documents/Soutien_financier/MKing_20_pres_etud.pdf

Formulaire : http://www.mkingscholarships.ca/telecharger.html