Ninon Lambert

Diplômée du BAC en études est-astiatiques et anthropologie et étudiante à la maîtrise en anthropologie

Ce que je trouve vraiment intéressant, ce sont les échanges avec les autres étudiants. C’est super stimulant de discuter avec des gens qui ont d’autres opinions. Ça me fait beaucoup avancer dans ma réflexion!

En quoi étudiez-vous?

J’ai fait mon baccalauréat en études est-asiatiques et anthropologie et je suis présentement à la maîtrise en anthropologie.

Qu’est-ce qui vous plait au Département d’anthropologie de l’UdeM?

Les profs sont vraiment très qualifiés, mais ce que je trouve encore plus intéressant, ce sont les échanges avec les étudiants. On a tous des projets d’études très variés et tout le monde a des perspectives différentes. C’est super stimulant de discuter avec des gens qui ont d’autres opinions. Ça me fait beaucoup avancer dans ma réflexion!

Quel est votre sujet de maîtrise?

Je travaille sur l’utilisation de la robotique pour la psychogériatrie, c’est-à-dire sur des robots sociaux pour les personnes âgées. J'ai beaucoup de chance, parce que j'ai reçu une bourse qui m'a permis de partir 6 mois au Japon pour poursuivre mes recherches dans une start-up et dans deux établissements pour personnes âgées.

Quels sont vos projets professionnels ou universitaires pour les prochaines années?

Mon superviseur me pousse vraiment à m’arrêter, donc je vais prendre une pause. J’aimerais en profiter pour essayer d’appliquer mes connaissances anthropologiques d’une manière plus spécifique dans une start-up, puis faire un doctorat. C’est pour ça que mon superviseur nous pousse à nous arrêter : pour développer des intérêts particuliers et des projets en parallèle, qui nous permettront de nous distinguer quand on sera prêt à intégrer le marché du travail.

Quels conseils donneriez-vous aux futur(e)s étudiant(e)s en anthropologie?

Développez votre pensée critique, et essayez de la développer le plus rapidement possible en lisant les textes que les profs donnent, mais aussi en questionnant ce que vous lisez. Intéressez-vous aux discussions entre les profs et les autres étudiants, pour avoir une variété d’opinions la plus large possible. Je pense que c’est quelque chose qu’on fait beaucoup en anthropologie, mais qu’on n’encourage pas suffisamment. Et c’est toujours pertinent!